La recherche utilisateurs au coeur de la réflexion de l’offre collective

Le pass Culture accompagne aujourd’hui plus d’un million de jeunes dans le renforcement et la diversification de leur pratique. Notre application, sur laquelle ils peuvent bénéficier d’un crédit compris entre 20 et 300€ en fonction de leur âge, les met en relation avec plus de 10 000 acteurs culturels partenaires tout en leur proposant du contenu exclusif.

En plus de cette application à destination des jeunes, le pass Culture propose depuis janvier 2022, en lien avec le Ministère de l’Education Nationale, un service à destination de l’ensemble des professeurs de la 4ème à la terminale qui vise à les accompagner dans la réservation de sorties ou d’événements de classe, inscrits dans des projets d’éducation artistique et culturelle.

La proposition d’offres à destination de groupes, qui vient en complément des offres individuelles classiques déjà proposées aux jeunes, pose de nombreux défis. Il s’agit notamment d’intégrer les professeurs, de nouveaux utilisateurs, dans l’élaboration et le choix des offres culturelles, en accord avec leurs projets pédagogiques s’inscrivant dans l’Éducation Artistique et Culturelle.

C’est un terrain de jeu parfait pour sortir l’attirail méthodologique de conception produit ! C’est sur cette aventure de nos chercheurs UX, chefs de produit (product managers) et développeurs que nous levons le voile dans cet article.

1. Définition globale du besoin et macro-cadrage de la solution

La preuve en est dans notre expérience :

En juillet 2021

L’équipe produit du pass Culture, en lien avec le Ministère de l’Education Nationale définit un périmètre de produit minimum viable (Minimum Viable Product, MVP) et part sur une première idée : utiliser le modèle de l’application mobile, aujourd’hui mise à disposition des jeunes de 18 ans, pour intégrer les besoins des professeurs.

Un prototype design est proposé à un panel de professeurs. Le verdict tombe : le mobile n’est pas adapté à leur usage et le discours n’est pas le même que pour les jeunes. Ce MVP est donc invalidé.

En septembre 2021

L’équipe, en lien avec les recommandations du Ministère de l’Education Nationale, propose donc d’adresser une partie du besoin des professeurs au travers d’une interface, intégrée dans des outils déjà utilisés par les professeurs et développés par l’Education Nationale (en l’occurrence ADAGE, Application Dédiée à la Généralisation de l’Éducation Artistique et Culturelle).

« Toute idée n’est qu’hypothèse tant qu’elle n’est pas confrontée au terrain »

2. Cadrage : trois mois pour mettre en production une nouvelle fonctionnalité, à destination de nouveaux utilisateurs

Cette première phase de tests utilisateurs a permis de mieux comprendre les enjeux métiers et opérationnels de nos offres collectives. L’équipe a dès lors pu partir sur un cadrage dans les règles de l’art :

Ce qui a marché

Une séance de démarrage (kick off) avec les équipes du pass Culture, du Ministère de l’éducation nationale, de la jeunesse et des sports et du Ministère de la Culture pour :

  • poser les bases de la collaboration et des besoins des utilisateurs ;
  • partager les priorités perçues et les méthodes pour objectiver les besoins ;
  • être transparents sur nos contraintes de temps et de développement … et d’éventuelles validations ;
  • terminer par une session croquis (sketching), pour recueillir toutes les bonnes idées de chacun à embarquer dans la conception

Retrouvez l’intégralité de l’article ici